gradient goes here
Mes prestataires de soin

Mes prestataires de soin

Si vous avez vécu un infarctus, vous courez un plus grand risque d’avoir un (autre) infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral. Outre l’adaptation de votre mode de vie, un traitement médicamenteux pourra vous aider à vous protéger contre un tel risque.

Le cardiologue

Le cardiologue

Lors d’un premier infarctus du myocarde ou d’un angor instable, il y a de fortes chances pour que votre admission à l’hôpital se fasse via le service des urgences. L’équipe médicale de service vous prendra en charge et vous traitera dans ces moments délicats. Si nécessaire, un stent sera placé ou un pontage sera pratiqué.

Dès que vous irez mieux, votre cardiologue élaborera pour vous le traitement adéquat et en discutera avec vous. Il vous prodiguera également quelques conseils pour adopter un mode de vie sain qui sera bénéfique non seulement pour vous-même mais aussi pour votre entourage.

N’hésitez pas à poser vos questions.

Le généraliste

Le généraliste

Votre médecin généraliste vous aidera à vous remettre sur pied durant votre convalescence. Il vous suivra, vous aidera à apporter des changements à votre mode de vie et vérifiera que vous prenez correctement vos médicaments.

Informez-le également si vous ressentez des effets indésirables.

Dites-lui comment vous vous sentez.

Si nécessaire, il vous renverra vers le cardiologue.

Le pharmacien

Le pharmacien

Il est important que vous preniez vos médicaments régulièrement.

Le pharmacien vous conseillera sur l’usage des médicaments.

Il pourra également vous conseiller sur les changements à apporter à votre mode de vie.

Un mode de vie sain est essentiel pour tous.

L’équipe de réadaptation cardiaque

L’équipe de réadaptation cardiaque

L’équipe de réadaptation cardiaque vous accompagne afin de vous aider à améliorer votre condition physique et vous procure des conseils concrets en matière d’alimentation et de changements du mode de vie.

Il est essentiel que vous repreniez confiance en vous et que vous maîtrisiez vos facteurs de risque, tels que la tension artérielle et le cholestérol.

Mes amis et ma famille

Mes amis et ma famille

Lorsqu’un membre de la famille se rétablit d’un infarctus du myocarde ou a subi un épisode d’angor instable, vous pouvez l’aider en vous chargeant de toute une série d’aspects pratiques.

Dévouement et soutien : oui !
Surprotection : non

Introduisez des changements sains dans l’alimentation

Introduisez des changements sains dans l’alimentation

Passez à une alimentation saine, variée et pauvre en matières grasses. Votre aide peut consister à acheter beaucoup de fruits et de légumes, du yaourt, du lait et du fromage maigres ainsi que des protéines maigres comme du poisson et des légumineuses et à préparer des repas équilibrés. L’introduction de nouvelles habitudes alimentaires et la diversification seront bénéfiques pour tous.

Contribuez à rompre les mauvaises habitudes

Contribuez à rompre les mauvaises habitudes

Si vous fumez aussi, vous pouvez apporter votre soutien en décidant d’arrêter de fumer ensemble. Visitez le site www.tabacstop.be ou appelez le numéro gratuit du service d’aide au 0800/111.00.

Si l’alcool faisait partie intégrante de votre vie sociale, vous pouvez suggérer d’autres moyens de se détendre sans alcool, comme regarder un film ensemble par exemple.

Encouragez les activités physiques

Encouragez les activités physiques

Vous pouvez proposer des activités à pratiquer ensemble (petite balade, cours de danse, jardinage) pour autant que le médecin ait donné son feu vert.

Rappelez la prise de médicaments

Rappelez la prise de médicaments

Il est important que les médicaments soient pris régulièrement et pendant toute la durée du traitement. Rappelez les heures de prise et adoptez une attitude positive vis-à-vis des médicaments.

Soutenez la réadaptation cardiaque

Soutenez la réadaptation cardiaque

Encouragez la participation à un programme de réadaptation cardiaque. Proposez de vous joindre aux différentes séances.

Attention aux « coups de cafard »

Attention aux « coups de cafard »

Soyez vigilant face aux symptômes de dépression tels que la perte de confiance, une tristesse persistante, l’anxiété, les troubles du sommeil, une modification de l’appétit. Consultez votre généraliste si ces changements perdurent au-delà de quelques semaines.

Reprenez le fil normal de la vie

Reprenez le fil normal de la vie

Encouragez l’autre à être aussi indépendant que possible et à poursuivre autant que possible ses loisirs habituels

N’oubliez pas que de nombreuses personnes récupèrent complètement après un infarctus du myocarde.
Ensemble, vous pouvez changer beaucoup de choses afin de préserver votre santé.

Termes médicaux

Termes médicaux

Ajustement de la dose

Lorsque la dose d'un médicament est progressivement ajustée jusqu'à ce que la dose optimale soit obtenue. On utilise parfois le terme anglais « titration ».

Angor

Angine de poitrine - sensation pesante ou oppressante au centre de la poitrine, qui peut diffuser vers les bras, le cou, le dos ou l'estomac.

Angor instable signifie - syndrome douloureux aigu, en général secondaire à un rétrécissement d'une artère coronaire conduisant à un manque d'oxygène de courte durée subie par le muscle cardiaque.

Arrêt cardiaque

Quand le cœur cesse de pomper, généralement à la suite d'une arythmie, c'est-à-dire une grave perturbation du rythme cardiaque

Artères coronaires

Artères qui alimentent le muscle cardiaque en sang

Athérome

Matière grasse qui peut s'accumuler sur la paroi interne des artères

Athérosclérose

Formation de plaques (dépôts de graisse, de cholestérol et d'autres substances) sur la paroi interne des vaisseaux sanguins

Bêtabloquant

Médicament qui fait battre le cœur plus lentement et abaisse la tension artérielle

Cardiologue

Médecin spécialiste du cœur

Cathéter

Un tube mince qui peut être inséré dans un vaisseau sanguin

Cholestérol

Une substance grasse produite principalement par le foie et qui est transportée dans tout le corps via les vaisseaux sanguins

Crise cardiaque

Synonyme d'infarctus. Manque d'oxygène prolongé subi par le muscle cardiaque à la suite de quoi une partie du muscle cardiaque meurt

Hypercholestérolémie

Excès de cholestérol dans le sang

Infarctus du myocarde

Crise cardiaque, lésion d'une partie du muscle cardiaque secondaire à un défaut d'oxygène

Inhibiteur de l’ACE

Synonyme d'inhibiteur de l'ECA - médicament qui fait baisser la tension artérielle

Maladie coronarienne

Lorsque les artères coronaires se rétrécissent suite à l'accumulation progressive de substance grasse – que l'on appelle athérome – sur leurs parois.

NSTEMI

Crise cardiaque dans laquelle l'artère coronaire est partiellement bouchée (obstruction partielle)

Plaques

Plaques formées par des graisses, du cholestérol et d'autres substances et qui se fixent sur la paroi interne des vaisseaux sanguins

Plaquettes

Cellules sanguines (appelées aussi thrombocytes) qui aident le sang à coaguler

Pontage

Lorsque le chirurgien cardiaque fait une dérivation des artères coronaires rétrécies en les « pontant » avec des vaisseaux sanguins sains (chirurgie de pontage aorto-coronarien)

SCA

Syndrome coronarien (ou coronaire) aigu

Statine

Médicament qui réduit la quantité de mauvais cholestérol dans le sang

STEMI

Crise cardiaque dans laquelle l'artère coronaire est totalement bouchée (obstruction complète)

Stent

Un petit tube métallique que l'on insère dans un vaisseau sanguin pour le maintenir ouvert

Syndrome coronarien aigu

Syndrome coronaire aigu - terme générique qui désigne la crise cardiaque (ou l'infarctus du myocarde) et l'angor instable

Thrombus

Caillot de sang